top of page

Quand la Nature nous présente la facture

Sèmes-tu les bonnes graines pour obtenir le changement ?





Tu t’es régalée cet été de danser sur des courants latinos ? Et bah maintenant c’est l’heure de payer l’addition : oh oui, la tempête nous rattrape et on est complètement à l’ouest ! Domingos et Ciarán ont décoiffé la France cette semaine et ont fait des gros dégâts avec des pointes jusqu'à 207 km/h. Sympa le brushing !


🫠 Certain.es diront que ça n’a rien à voir avec le dérèglement climatique. “ Bah oui, ça a déjà eu lieu en 1999 ma chérie, t’étais petite, mais faut pas s’inquiéter. C’est le cycle naturel ”. Hum hum - oui d’accord…

Le Groupe d'Experts Intergouvernemental sur l'Evolution du Climat (aka ton collectif favori, le GIEC) nous dit plutôt qu’on constate une augmentation intense de la proportion d'ouragans de classe 4 et 5 (le max). #commeunouragan


J’vais pas te faire un dessin mais le combo “montée des eaux ➕ augmentation de l’humidité ➕ hautes températures ➕ vagues submersion ➕ feuillages tardifs des arbres” (quel rapport ? Question de physique avec la prise au vent), ça rajoute quand même au problème.

Alors parlons dégâts, parlons Finance Climat 🌪🌍


Pas besoin d’être une ayatollah de l’écologie pour comprendre qu’on a vraiment intérêt à :

  • ⚙️ Financer les futures mesures d’adaptation au changement climatique pour réduire notre vulnérabilité (des infrastructures qui seront résistantes, des réseaux d’énergie résilients etc…)

  • 💡 Financer les futures mesures d’atténuation par la réduction des émissions de GES (les activités du turfu et la décroissance peut-être…)

Avec quelle thune ? Avec ta thune Véro (entre autre) ! Il faut juste choisir la crème de la crème de l’investissement responsable. #adopteuncrémier

En parlant de crème du coup, va te faire un bon chocolat chaud bien onctueux et réconfortant ☕️ pour lire cette édition. Good Vibes Only !

Temps de lecture : 6 minutes, montre en main.


 

🔥 Ton argent crame avec la planète


Les catastrophes naturelles ont un effet sensationnel qui me scotche toujours (tempêtes explosives, mégafeux, chute de grêles, innondations…). Et elles laissent derrière elles des dommages matériels lourds (qui participent aussi à la pollution environnementale mais bref… #cerclevicieux).


Et ça, c’est de l’argent. C’est ton argent en partie !


➡️ Les cotisations d’assurance - qui augmentent à mesure que ces évènements s’intensifient (adieu le pouvoir du chat d’achat) ➡️ Les biens personnels : la voiture, le mobilier, la maison, le trampoline dans le jardin… ➡️ La perte de revenus à cause d’une inactivité forcée


Et ➕ globalement :

  • Des déplacements de population

  • Un ralentissement de la croissance économique

  • Des impacts directs sur les entreprises (approvisionnement, pénuries…)

  • Une érosion de la sécurité alimentaire (les agriculteurs mangent leur foin 😬 )

  • Un besoin renforcé en eau 💧 et en énergie ⚡️ combiné à des débits limités


Et avec l’augmentation de la fréquence de ces épisodes, 73% des français se sentent vulnérables et il n’y a pas qu’eux… 🏦 Les assureurs et les banques paniquent fort. Parce qu’elles craignent de disparaître comme des vieux dinosaures 🦖🦕 à cause du changement climatique.



🚨 21 . MILLIARDS . PAR . AN . 🚨

C’est pas une paille et si t’as l’impression que t’es pas concernée, je te rappelle que ça sort de nos poches. Donc ➕ on tarde à se jeter dans le bain de la transition ➕ les grands établissements financiers, les ménages, et les entreprises auront à perdre.

📈 T’as remarqué que les cotisations d’assurance habitation ont augmenté de +33% en 10 ans ? Ces primes pourraient bondir de 130% à 200% d’ici 2050, d’après l’Autorité de Contrôle Prudentiel et de Résolution (ACPR). Jusqu’à ce que les compagnies désertent la zone pour ne plus indemniser…


« En 7 mois, 1,2 million de sinistres ont été déclarés, causant 4,3 milliards d’euros de dommages, affirme Franck Le Vallois, directeur général de France Assureurs. C’est déjà plus que les 3,5 milliards d’euros indemnisés en moyenne sur 12 mois au cours des 5 dernières années. »

Le monde de demain sera-t-il encore assurable ma pauvre Lucette ? 💬

Wait ! La BCE confirme aussi que si la transition climatique est mise en route massivement dès maintenant, les pertes se chifferaient à :

  • “ seulement ” 13 milliards d’euros par an en 2026

  • puis 6,6 milliards d’euros par an d’ici 2030


Donc ça se discute pas ! Faut enclencher la 2e parce que les risques physiques climatiques sont une menace réelle et sérieuse pour nos économies. Et les banques / assurances ont bien raison de stresser. #stressclimatique


🍽 Jt’en remets encore une louche avec une vision mondiale :

Le rapport 2023 Adaptation Gap Report - c’est le Programme de l’ONU pour l’Environnement - révèle que les sommes nécessaires pour s’adapter au changement climatique sont "10 à 18 fois plus importantes que les flux financiers publics internationaux actuels". Le déficit de financement en faveur de l’adaptation serait estimé entre 194 et 366 milliards de $ par an.


Heureusement, la COP28 c’est pour bientôt et… à Dubaï 🌞🐪 Sûre qu’ils vont prendre les choses au sérieux. #LaCOPEstPleine


 
“ Les 55 économies les plus vulnérables du point de vue climatique ont déjà subi des dommages à hauteur de plus de 500 milliards de dollars au cours des deux dernières années " selon l’ONU

 

✊ Espérer beaucoup ➖ et agir beaucoup ➕


Je te brosse le tableau et en l’occurrence celui du coût de l’inaction. Je t’ai déjà parlé de la Heatflation et de la Fossilflation qui se profilent ; sache que la Nature n’oubliera pas de nous présenter la facture. Pourtant, chaque sous investi dans des projets d’adaptation est rentable 💸


Toujours selon l’ONU, chaque milliard de $ investi dans la protection contre les inondations côtières peut réduire les dommages économiques de 14 milliards de $. Alors, plutôt que d’allumer la mèche de nouvelles bombes climatiques, on arrête les dégâts, c’est mieux hein.

Pssst, à ce sujet, TotalEnergies est impliqué dans au moins 23 projets qualifiés de “bombes carbone” et tient la 4e place du classement mondial. Mais il n’y a pas qu’elle qui se cache dans ces sombres coulisses… Les banques et les assurances aussi, avec des financements ayant atteint 17 milliards de $ en 2022.



 

😎 Choisis ta mega-trend !


Bon, on va pas se laisser aller ma Brenda. J’te partage le meilleur hack de l’écologie-pour-les-Nuls : Mets ton épargne au vert !

Comment ? 🤔

En choisissant particulièrement la gestion thématique dans ton plan d’investissement (soit à travers des fonds pure-player spécialisés, soit à travers des fonds multithématiques).

L'investissement thématique est une forme d'investissement qui a pour but d'identifier les opportunités liées aux mégatendances, susceptibles de façonner l'économie mondiale dans les décennies à venir. En gros, on veut surfer sur la vague des tendances 🌊 pour soutenir une économie positive ✨ Yeeeah !


Par exemple, avec l’investissement thématique, on ne va pas simplement investir dans l’alimentaire, mais dans l’alimentation saine ou dans la résolution des problématiques associées à la production alimentaire décarbonée. C’est ≠ de l’investissement sectoriel.


Et cette approche a plein d’atouts, laisse-moi te montrer :

  • Rechercher les opportunités ESG en identifiant les futurs leaders en matière de durabilité ; ces thématiques accompagnent souvent des disruptions et des mutations dans l’économie.

  • S’extraire des cycles de marché en privilégiant des tendances de long terme et des activités “séculaires” ; Une mégatrend n’est pas conjoncturelle et ne subit pas les effets de mode.

  • Appliquer des exclusions strictes sur des entreprises, industries et secteurs qui ont un impact négatif sur la planète ou la société ;

  • Maximiser ton impact : un bon moyen de viser les Objectifs de Développement Durable de l’ONU, un vecteur d’impact indéniable qui te donnera une lecture claire de tes investissements ;

  • Ne pas courir après une surperformance au jour le jour, en s’intéressant aux tendances porteuses de sens, capables de générer de la performance sur du long terme. Ici, on se projete sur un sujet auquel on croit ;

  • Offrir un peu de résilience à tes investissements : les fonds thématiques sont ceux qui ont été le moins impactés par les différentes crises.


Dans la gestion thématique tu le vois, tu peux retrouver les thèmes de la biodiversité, énergies propres, gestion des ressources, économie circulaire, santé, éducation, alimentation saine, égalité des genres, technologie for good, économie bleue… En somme, c’est une gestion conquérante ! Franchement, entre nous, c’est plus réjouissant que de s’enrichir grâce au financement du futur projet d’extraction d’une major pétrolière ? 😌


Comme pour la récolte de tes premières fraises, tes graines financières prennent du temps à semer le changement. Mais le levier le + efficace pour lutter contre le dérèglement climatique, c'est nous tous.tes 🙌


 


✨ My Quote de la semaine


“ C’est pas l’espoir qui fait agir, c’est le désir ”


J’ai écouté un super podcastSous le soleil de Platon” animé par Charles Pépin, avec en invité André Comte-Sponville - “La lucidité peut-elle nous rendre heureux”. J’ai pris une belle claque !


 


💜 J’te mets du baume au cœur…


… Et je ferai en sorte que ton argent ait de l’impact ! Alors, j’ai une proposition à te faire :

📞 On s’appelle durant 45 minutes pour que je te donne des conseils d’investissement personnalisés et un plan en béton (écolo). La Hotline est ouverte le mercredi et le jeudi et il reste quelques dispo de consultations avant que la ligne ferme pour la fin de l’année.


Mon but ? T’inspirer, t’aider à t’engager et te permettre de créer des ressources pour l’avenir. T’as toutes les billes en main maintenant. À toi de faire les bons coups 😉


La bise Martine 🫶



Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page